• Panier

    Panier

    Stay

Candice HUMBERT - Lamotte-Beuvron - 8 Octobre 2014

Ton prénom: 
Candice
Ton nom: 
HUMBERT
Ton âge: 
16 ans
Combien de fois montes-tu par semaine: 
3/4 fois
Combien de fois as-tu été au Championnat de France: 
3 fois

Ton poney

Nom: 
Qu'en Dit Help
Sexe: 
hongre
Catégorie: 
D
Sa race: 
Connemara
Nom de son père: 
Help de la Scarpe
Nom de sa mère: 
Candie Pleiad
Parle nous de lui: 
Qu'en Dit Help est un hongre de 10 ans, gris qui mesure 1,46m. Son père, Help de la Scarpe est un Connemara et sa mère, Candie Pleiad est une Ponette Français de selle. C'est un poney très gentil, attachant qui a, à la fois son petit caractère ; il est légèrement fainéant. Il a tout de même beaucoup de mérite car en plus des cours compétition et des concours le week-end avec moi, il est monté dans des cours de tout niveaux par des cavaliers du club. Il est également sensible, en compétition il lui arrive de faire des coliques de stress, il faut donc toujours le rassurer et ne pas le gronder. Avec les autres chevaux, il aime être le chef et n'est pas toujours gentil avec certains.

Ton club

Nom: 
Les Ecuries de Chateau Galland
Département: 
25
Nom de ton coach: 
BELLIARD Béatrice

Concours

Date: 
Mercredi 8 Octobre 2014 - Vendredi 10 Octobre 2014
Lieu: 
Lamotte-Beuvron
Département: 
41
Discipline: 
CCE
Nom de l'épreuve: 
Poney Elite D Cadet

Epreuve Résutats et Objectifs

Raconte le déroulement de ton épreuve: 
Dès le championnat commencé, je me suis donnée à fond. Je suis partie gagnante et je voulais ma revanche sur l'année précédente où j'étais tombée lors de l'épreuve de saut d'obstacles, j'avais été très déçue c'est pourquoi cette année, lorsque je suis partie pour les championnats de France, je me suis dis : "Cette année, je reviendrai avec la médaille d'or"... ce qui fut le cas. Ma première épreuve, celle du dressage s'est plutôt bien passée, sachant qu'on avait fait beaucoup de club 1 et d'amateur, je trouvais cette reprise de dressage très simple. Lorsque j'ai su que j'étais 6e au provisoire, j'étais très heureuse et encore plus motivée ! Puis le cross, l'épreuve que je redoutais le moins s'est très bien passée, je suis partie confiante, tout en me méfiant tout au long du parcours. Ce qui m’inquiétait un peu c'étaient les deux entrées de gué car il arrive à mon poney de ne pas vouloir rentrer dans l'eau. Je finis le parcours sans faute et dans le temps. Mon poney a dû trouver le cross facile car il ne transpirait pas une goutte et n'était presque pas essoufflé à l'arrivée. Il faut dire que c'était de la rigolade par rapport aux amateurs qu'il avait faits au long de l'année. Grâce à ce beau cross sans erreur, je remontais à la 1ère place, je n'en revenais pas, j'étais tellement contente mais à la fois très stressée pour la suite. Je suis rentrée la dernière en piste car l'ordre de passage se fait par ordre inverse du classement provisoire. Ma détente ne s'est pas bien déroulée, certainement à cause du stress. Sachant qu'on n'était pas souvent sans faute à l'obstacle et que je n'avais absolument pas le droit à l'erreur, je ne pouvais que être stressée. Lorsque je suis rentrée en piste, le jury en rajouta une couche en disant "Elle est actuellement avec la médaille d'or autour du cou, va t-elle la conserver ou la céder, quelques secondes pour le savoir"... Je ne pouvais pas être plus stressée que je l'étais ! Je me suis beaucoup appliquée sur mon tour, Qu'en Dit m'a sauvé une faute qui aurait pu être fatale, il était à fond lui aussi. Mon papa m'a dit lorsque je suis sortie : "On aurait dit qu'il voulait gagner lui aussi !" A la fin de mon parcours, lorsque j'entendis le jingle qui annonçait mon sans faute retentir, je ne pu me retenir de pleurer de joie et de faire un gros câlin à mon poney qui avait été parfait tout au long de cette compétition. J'étais la plus heureuse à ce moment là, je ne réalisais pas encore. C'est lorsque je suis montée sur la première marche du podium que je me suis dis en regardant mon poney "Eh si ! on a bien gagné". Je me croyais dans un rêve. Tout mes proches étaient très émus. J'étais très fière de gagner ce championnat de France sous les yeux de mon papa qui partage la même passion que moi et qui me l'a transmise depuis que je suis toute petite et sans qui je n'en serais pas là aujourd'hui. Sur le podium, ma monitrice m'a dit "Tu vois, on y est arrivé" ! ça m'a fait très plaisir et je me suis dit qu'il ne fallait jamais baisser les bras. "La persévérance et le travail finissent toujours par payer", cette phrase est bien vraie.
As-tu gagné d'autres épreuves depuis le mois de juillet: 
Lamotte était mon dernier concours avec Qu'en dit Help